Simple stratégie commerciale ?

Le made in France est une audace, une affirmation économique de la France. Cette façon de produire  et de consommer jusqu’alors peu prise en compte s’est beaucoup développée suite à la crise économique de 2008. C’est également une fierté, en effet le « fabriqué en France » est un moyen de redorer et d’exporter l’image française.

Le made in France a désormais une renommée internationale. Il  reste à ce jour un terme flou mais la définition la plus précise et certifiée est la suivante : le produit doit avoir acquis plus de 50% de sa valeur ajoutée, c’est-à-dire la richesse créée par le produit, en France (fabrication, moyen de production, matières premières, capital…).

Le made in France, dans le domaine alimentaire : un modèle de consommation ou une simple stratégie commerciale ?

Le made in France dans l’alimentation prend une place de plus en plus importante dans le quotidien des français qui se sentent concernés par la production nationale. Ils s’attendent à une meilleure qualité, à une sécurité vis-à-vis de la provenance du produit et  cherchent à contribuer au redressement économique et  au développement durable du pays.

De plus, le made in France constitue également un argument de vente pour les producteurs et entreprises profitant des atouts et avantages que ces produits présentent. Malgré un prix généralement plus élevé, les consommateurs favorisent en effet les produits certifiés, ce qui est bénéfique aux producteurs locaux.

0ère
agriculture d’Europe
0
Exploitations en activité
0M
d’hectares cultivés
0%
du territoire est agricole
0ème
exportateur agroalimentaire mondial
0Mds
de CA dans l’agroalimentaire
0
salariés dans l’agroalimentaire
0
entreprises dans l’agroalimentaire

Pourcentage du nombre d’individus consommant des aliments made-in-FranceSource : enquête réalisée par le groupe TPE sur un échantillon de 55 personnes
âgées de 30 à 60 ans environ de novembre 2014 à janvier 2015

[/one_half]

Pourquoi produire en France ?

Les entreprises disposent d’un atout commercial leur permettant de faire augmenter leur chiffre d’affaires et leur notoriété. Cependant, produire made in France représente un coût de production très élevé (main d’œuvre et capital) provocant un prix plus élevé et subit également une concurrence étrangère de taille qui peut influencer les choix des producteurs et des consommateurs.